Il n’y a pas de races humaines

Il n’y a pas de races humaines mais des isolats plus ou moins vastes, (depuis la Chine  jusqu’aux Massaïs et aux Pygmées …) plus ou moins perméables.

Avec l’évolution des moyens de transports et une plus grande possibilité de savoir ce qui se passe dans le monde, les divers isolats sont de plus en plus perméables.

Pour qu’il y ait race, il faut qu’il y ait un projet : c’est le cas pour les animaux domestiques qui sont obtenus avec des buts relativement précis. Ainsi nous auront différentes races de chiens, de chevaux, de vaches, de moutons, de poules … etc., etc.

Pour ce qui est des végétaux, on parlera de variétés.

Pour ce qui est des humains, il n’y a jamais eu la volonté de créer des humains ayant des caractéristiques voulues.
Ça aurait pu  exister si par exemple les nazis étaient resté dominants pendant plusieurs générations. Il ont fait des actions allant dans ce sens. Mais heureusement le temps leur a manqué.

Les différences rencontrées chez les humains s’expliquent par la notion d’isolats plus ou moins vastes, plus ou moins perméables.